AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Hi ,Miss Alice...still you do not answer...

Aller en bas 
AuteurMessage
Alice
Dead Z O N E D*
Dead Z O N E D*
avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 23/07/2009
Age : 25
Localisation : On the other side of the mirror ~

MessageSujet: Hi ,Miss Alice...still you do not answer...   Ven 24 Juil - 2:25



darker than black ?


------------------------------------------------------------
Votre personnage:
------------------------------------------------------------
Nom: Un nom ? A t-on réellement besoin d'un nom lorsque l'on a plus de cinq siècles de vie ? C'est assez clair,non ? La question ne se pose donc pas. Ce nom a sans doute existé un jour mais il s'est perdu, effacé par le cours tumultueux du temps. Un jour peut-être on se le remémorera ...
Prénom:Alice
Age: Près de de cinq siècle d'existence, avec une apparence de jeune fille de seize ans.Condamnée éternellement à vivre dans un corps de petite poupée aux allures angéliques.
Sexe: Féminin
Orientation:Hétérosexuel
Race: Poupée Humaine
Rang: Maîtresse de jeu avec Arice


Caractère:

Petite poupée docile. Douce marionnette , dont les fils ont été délibérément coupés. Alice, ma Alice, qui vois-tu de l'autre côté du miroir ? Quel est le reflet de ton âme ? Est-il aussi trompeur que ton apparence, ou n'est-il seulement que la représentation de ton tendre et chaleureux sourire ? Tu restes un mystère et pourtant, tu es tellement proche de nous, d'eux, de tes amis, de tes ennemis. Tellement proche, tellement loin . Tu ne réponds pas . A travers tes yeux de verre . Quel rêve vois-tu ? Tu rêves d'un monde idyllique, un univers basé sur la paix, et pourtant autour de toi tout n'est que désolation et chaos. Quel rêve as-tu ? Tu veux être reine, tu veux être respectée, adulée, admirée...mais qu'importe la gloire et le pouvoir, s'il n'est pas là. Qu'on t'enlèves ta couronne, s'il n'est pas roi, qu'on t'ôte la vie s'il n'est plus près de toi . Le seul reflet de toi même. Le même sang coulent dans vos veines. Sur tes lèvres un seul nom reste suspendu, il s'envole en un souffle et revient aussitôt: Arice...

Miss Alice, qui vois-tu à travers tes yeux de verre ? Ton cœur a souffert, tu t'es sentie trahis par tes pairs. Mais lui, est resté à tes côtés. Ta vie est liée à la sienne pour toujours et à jamais. Ton cœur s'est consumé et s'est vidé lentement. Mais il a su rassembler les morceaux froids et mornes et enfin te ramener parmi les vivants. Tu est lui, il est toi. Son existence compte bien plus que ta propre vie. Les autres sont jaloux de votre relation, mais cela t'importes guère. Il n' y a qu'a lui que tu peux, que tu veux, faire confiance. Toute ton attention est basé sur lui seul. Petite poupée tellement fragile à tes yeux. Tu lui as donné ton affection, ta tendresse, ta protection, ton amour, ton sourire, ta gentillesse. Exclusive, égoïste et capricieuse: il n'appartient qu'a toi, tu n'appartiens qu'à Arice. Ton cœur semble parfois de glace, tu balayes tes ennemis sur ton passage, sans le moindre remord, celui qui ose se mettre en travers de ton chemin périra inéluctablement de ta main. Personne ne dois vous séparer.

Tu les méprise tous, et pourtant tu t'amuse a leur dépend. Qu'ils soit dans ton camp ou contre toi. Tu te ris d'eux, tu les manipules. Marionnettiste de génie, actrice de talent: qui pourrait croire que derrière cette petite poupée angélique se cache un être démoniaque ? Mais au-delà...une lumière resplendit. Serait-ce la dernière once d'espoir qui brille en toi ? Un éclat doré d'une splendeur éclatante. Oui au fond es-tu réellement méchante ? L'empathie que tu éprouve pour les autres est certes insupportable pour toi mais elle fait partit de ton être. Créatrice de rêve et de cauchemar. Tu en ressens les moindres peines et les plus petites joies. Autour de toi le château de cartes s'écroule peu à peu. Ton univers dépéris. Le laissera tu sombrer dans les ténèbres ou l'éclaireras-tu de ta lumière salvatrice. Tu as toutes les cartes en main, à toi de te décider, à toi de jouer. ..


Physique:

Petite poupée blonde, enfant bénie ou maudite ? Véritable ange descendue du ciel ou démon dissimuler sous des traits d'agneau. Qui sait ? Que dissimule ces traits fins et délicats, cette peau douce, velouté, d'une blancheur immaculé ? Derrière ce teint diaphane, quel être se dissimule ? Plongez au plus profond de ses yeux, et sans doute vous en apprendrez plus sur elle. Mais prenez garde à ne pas vous perdre dans le bleu de ses yeux, cette couleur, si belle, si envoutante. Un regard profond, plein de complexité, d'ingéniosité, de malice, de bonté, et d'amertume. Une demoiselle complexe, nul ne peut prétendre la connaître. Quel est sont secret ? Peut-on réellement deviner ses intentions, où est-ce seulement un ultime piège pour faire de nous son esclave ?

Elle semble illuminer la terne réalité. Comme une illusion divine, elle marche d'un pas gracile et délicat. Ses gestes sont d'une douceur fade mais enivrante. Mais pourtant la vie est là , elle resplendit en son sein. Elle vit, elle sourit , elle rit, elle pleure, elle crie, elle souffre. Tant d'expressions peuvent se lire sur son visage. Passer du rire aux larmes avec une telle facilité, est en soit un phénomène tellement déconcertant. Et pourtant,n'aurait-on pas envie de caresser cette soyeuse chevelure blonde au reflets dorés. Ces fils d'ors qui tombent délicatement en cascade jusque dans le bas de son dos, avec grâce dansant au grès du vent. Miss Alice, que cache ce sourire malicieux au coin de tes lèvres ? Cette bouche fine, fruitée et rosée, qui malgré les siècles n'a pas perdu la fraîcheur d'antan. Regardez donc se visage, si enfantin et rieur. Sa silhouette est fine , presque fragile prête à se casser a la moindres bourrasque. Mais il n'en n'est rien loin d'elle toute ses histoires de faiblesse et de fragilité. Elle est comme invincible. Toujours droite. Une expression froide et indéfinissable à jamais gravé dans les prunelles de ses yeux. Cruelle petite Alice, toute de bleue vêtue, pourquoi tant de cruauté derrière tant de beauté ? Admirée, jalousée, tu ne laisses personne indifférent...



------------------------------------------------------------
Son passé:
------------------------------------------------------------
Histoire:



Chapitre I: La naissance d'une légende.


Immortelle petite Alice: quand es-tu née ? Il y a 5 siècles déjà. Le temps passe vite. Te rappelles-tu de ta vie d'autrefois ? Oui, bien sûre trop d'eau a coulé sous le pont, pour que tu puisses te rappeler. Qui es-tu ? D'où viens tu ? Personne ne le sait, toi même tu as oublier. Mais un seul souvenir te reste en mémoire. A jamais gravé au plus profond de ton cœur...

« Alice ! Ne cours pas je t'en pris, ma chérie. Tu risquerais de te blesser. »

A qui appartenait cette voix. Je ne me rappelle plus, je ne vois qu'une ombre, je ne sens qu'une une présence bienveillante. Mais pas de nom, pas de visage...c'est impossible de se rappeler. Que lui ais-je donc répondu. Sans doute rien. Car j'ai continué de courir encore et encore, jusqu'à épuisement, jusqu'à ce que je n'en puisse plus, jusqu'à ce que je ne sache plus où aller, jusqu'à ce que je sois perdue et désorientée. J'avais tellement peur, j'étais seule,il faisait tellement noir, tout paraissait tellement effrayant. J'avais cette impression désagréable d'être dans un interminable néant obscur, où il était impossible de trouver la sortie. Pas de lumière, pas d'espoir. Puis ce rayon éclatant est arriver il m'a sourit et il m'a tendu la main. Il a éclairé mon chemin:

« Alice...n'ai pas peur. Je suis là maintenant. »

Il m'a tenu la main, j'ai essuyé mes larmes. Il m'a sourit, je l'ai serré contre moi. Il m'a consolé, j'ai voulu être plus forte pour lui. Je n'ai pas voulu lâché sa main de peur qu'il disparaisse:

« Arice...peux-tu me faire une promesse ? Pourrais-tu toujours resté avec moi ? Éternellement à mes côtés ? S'il te plait... »

Je l'ai supplié du regard, il m'a sourit. J'ai senti sa chaleur atteindre mon cœur paisiblement:

« Je te le promet Alice...pour toujours. Avec toi. »
Pour la première fois de ma vie j'ai été heureuse. J'ai ressentit ce sentiment d'allégresse. Plus jamais nous ne nous sommes quitté.


L'histoire a bien commencé ma petite Alice. Vous avez avancé main dans la main. Qui aurait pu prévoir une fin aussi tragique pour toi...



Chapitre II: Douce trahison


Tout était tellement parfait. Petite Alice tu coulais des jours heureux en compagnie de la personne qui t'as toujours été le plus cher. Mais voilà qu'un jour tout bascule.

Il était là près de moi. Je le regardait en souriant. La lourde porte c'est ouverte violemment. Un serviteur est rentré, une expression de terreur sur son visage:

« Ma...Madame a été ... Madame a été assassinée ... »

J'ai vu le visage d'Arice, blêmir. Il est devenu pâle, j'ai sentit que quelque chose n'allait pas qui était cette « Madame ». Je ne me rappelle plus. Mais lui savait il est sortit de la pièce précipitamment. Il s'est engouffrée dans une chambre. Je me suis approchée, je n'ai pas osé entrer. J'avais peur. Mais pourquoi ?J 'ai observé la scène depuis la petite ouverture de la porte. Il y avait du sang, tellement de sang. La carrelage immaculé était d'une couleur rouge et profonde. Arice était là agenouillée devant un corps. Je me souviens avoir sentit une larme coulée le long de ma joue. Pourquoi ais-je pleuré ? Qui était elle pour moi, qui était cette personne à l'aura protectrice. Elle me semblais tellement maternelle. Arice est sortit de la chambre; Il ne m'a pas sourit. J'ai vu son visage inexpressif et fermé. Il n'en ne m'en jamais parlé, ni même fait allusion. Si je me rappelle un soir. J'étais assis au coin du feu. Il est entré dans la chambre doucement. J'ai vu du sang sur sa veste. J'ai reculer. Je ne m'attendais pas à cela. Sans doute qu'a ce moment précis j'ai eu peur.

« Qu'est-ce que tu a fait ? »

« Je l'ai vengé, je nous ais vengé... »

Depuis ce jour, aucun de nous n'a plus parlé de cette femme. J'ai simplement pris sa place. On m'a dit que c'était mon rôle maintenant qu'elle n'était plus de ce monde. Je suis devenue la maîtresse des lieux.

Alice, ma Alice. Ton destin se met en marche. Mais prend garde à toi ne recommence pas les erreurs du passé. Après tout on dit toujours: telle mère, telle fille...

Chapitre III: Alice est morte...vive Alice.


Miss Alice, que vois-tu à travers tes yeux de verre ? N 'as-tu pas senti la chance te tourner le dos. N'as-tu pas pressenti que la mort étendait lentement son ombre macabre sur toi ? Alice,ma Alice...tu es si naïve. Le même destin que ta pauvre mère. Mais un ange veille sur toi...

Je me souviens de ce jour comme si c'était hier. Je regardais mon reflet dans le miroir. Coiffant avec douceur ma longue chevelure blonde de poupée. Lentement, je descendais ma brosse le long de cette masse de cheveux soyeux et doux. Une ancienne berceuse me revint à l'esprit. J'ai commencé a la fredonner. Tout paraissait si calme. Une étrange quiétude régnait dans la pièce. Oui, je m'en rappelle très bien. Mais étrangement, je savais, je l'avais pressentit. Je connaissais la fin tragique qu'il m'était destiné. Soudain le visage terrifié du serviteur me revint. Oui, tout aller se passer exactement comme ce jour là. Mais qui allait prendre ma place ? Soudain c'est arrivé. J'ai senti le froid de la lame sous ma gorge. J'ai vu l'acier s'enfoncer lentement dans ma peau. Le sang coulait, mon sang, qui se déversait lentement sur le sol vierge de toutes impuretés. Je regardais mon reflet dans le miroir. Mon assassin souriait continuant encore de trancher mon coup. La douleur était tellement atroce, que je ne pouvais crier. Pourtant mon agonie dura longtemps, trop longtemps. Les yeux ouverts, j'assistais impuissante à mon propre meurtre. Un sourire se dessina lentement sur mes lèvres. Je connaissais son visage, je ne l'oublierais pas de si tôt. Ainsi je suis morte, sans que personne ne puisse faire quoi que ce soit. Mais alors pourquoi suis je encore là ? Ceci est une autre histoire. Arice, lui seul le sait. Il s'est sacrifié pour moi. Il a sacrifié son sang . Il a sacrifié son âme pour me ressusciter. Maintenant je suis comme invincible. Personne ne peut m'arrêter. J'ai vu la mort en face, je n'ai plus peur.

Miss Alice, tu es devenu un démon. Est-ce un bien, est-ce un mal ? Qui sait comme le jeux va finir. Tu ne crains plus rien ni personne. Maîtresse du mal ou impératrice du bien ? La décision t'appartiens...

Chapitre IV: Némésis


Mademoiselle Alice. Ton cœur est rongé par un mal que nul ne pourrais comprendre. Seule toi connait la souffrance engendré par la mort. Reine de la vengeance, princesse de l'amertume, maîtresse de la colère. Tu rêves de tous les punir.

Je les hais tous, tous autant qu'ils sont. Sauf toi Arice. La chair de ma chair, le sang de mon sang. Je les tuerais tous, un jours il paieront pour le mal qu'ils nous ont fait. Je t'en fait le serment Arice. Mon châtiment sera terrible. Il veulent ma place , qu'il essaye seulement. Car comme on le dit si bien : « Qui veut la paix, prépare la guerre ». La croisade est lancée. Elle ne s'arrêtera pas de si tôt...

Miss Alice, tes mots sont si durs. Sur tes lèvres mornes se perdent les désirs de vengeance. Le temps presse. Tic, tac. Le Lapin blanc te rappelle, qu'un jour ou l'autre, tout se paye le prix fort...


------------------------------------------------------------
Comment nous avez vous trouver? J'ai de bonnes sources n__n
Aimez vous le forum ? Ouiiiiii * *
Connaissez vous le code ?Welcome in the Alice Bloodthirsty universe
------------------------------------------------------------


Dernière édition par Alice le Ven 24 Juil - 21:13, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arice
Dead Z O N E D*
Dead Z O N E D*
avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 19/07/2009
Localisation : Au fond de tes cauchemard...

MessageSujet: Re: Hi ,Miss Alice...still you do not answer...   Ven 24 Juil - 9:14

Coucou Alice, tout d'abord, bienvenue. Ensuite tu est valider nouvelle admine.
Revenir en haut Aller en bas
http://horrorgakkou.forumactif.com
Alice
Dead Z O N E D*
Dead Z O N E D*
avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 23/07/2009
Age : 25
Localisation : On the other side of the mirror ~

MessageSujet: Re: Hi ,Miss Alice...still you do not answer...   Ven 24 Juil - 14:33

*-* Nouvelle admine, déjà !
En espérant être digne de ce rôle x) Bon je termine ma fiche ^-^
Revenir en haut Aller en bas
Arice
Dead Z O N E D*
Dead Z O N E D*
avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 19/07/2009
Localisation : Au fond de tes cauchemard...

MessageSujet: Re: Hi ,Miss Alice...still you do not answer...   Jeu 6 Aoû - 9:59

Fiche Valider, je déplace ton topic dans les valider.
Welcome Alice, et tuons ensemble ses incapables /SORS/

Revenir en haut Aller en bas
http://horrorgakkou.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hi ,Miss Alice...still you do not answer...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hi ,Miss Alice...still you do not answer...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Alice, Eo et bibliothéque de la jeunesse
» Miss Charity
» Miss Austen regrets : infos et news
» [En vote!] Miss Passion BJD 2010
» Siegfried de Alex Alice

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
+ Akuji na gakkou //} :: ✝ . Thus enter, in alice's game . ✝ :: ✝. HOUSE OF THE HORROR . ✝-
Sauter vers: